Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 06:15

Une chaise oubliée là, sur l’herbe

Soupire après le bon temps passé

Elle est solitaire dans la grande prairie

Pas un seul petit c… à l’horizon

Pas un pour se poser là, profiter

De son assise qui, il faut bien le dire

Commence à se décrépir largement

Soupir de solitude, de peine, de chagrin.

Est-ce sa faute si l’été est fini? Non

Face à elle , une autre esseulée, pleurniche tout bas

« allons, nous avons été de bonnes amies

Pour ces humains , qui en plus de nous confier

Leurs postérieurs, racontaient leurs secrets

Elle se tait et meurt lentement d’abandon

 

et pour finir une citation que je trouve très drôle:

 

 

Et pour vous, une femme est quelqu'un qui grimpe sur une chaise en poussant des cris, dès qu'elle aperçoit une souris ? Vous sortez tout droit du paléolithique, vous !

 

Agatha Christie le crime du golf (1923)

 

 

commentaires

Martine. 24/07/2014 07:10

Très joli poème sur ces chaises délaissées. Je ne connaissais pas la citation d'Agatha Christie qui m'a bien amusée et qui est assez vraie.

Nos petites puces arrivent aujourd'hui. Je serai en pause commentaires blog jusqu'au 10 août. Des articles sont programmés au rythme habituel sur mes 3 blogs. Je verrai voir vos articles sur mon smartphone mais trop long sur le mobile de les commenter.

Vénusia 24/07/2014 11:20

profite bien de tes petites puces, elles grandissent si vite
3 blogs? je n'en connais qu'un auquel je suis abonnée mais pas les autres, cette lacune sera comblée lorsque tu rentrera.
merci de ton commentaire.

Renée 03/07/2014 17:12

Pauvres chaise alors qu'un petit coup de pinceaux et quelque m de tissus suffirait pour qu'elle retrouve l'éclat et la spelndeur...

enriqueta 01/07/2014 10:06

Pauvres chaises!

Vénusia 03/07/2014 01:49

pas tant que ça elles prennent du repos, bien mérité.

old nut 30/06/2014 23:55

Moi je pense que la femme monte sur la chaise pour qu'on la prenne dans ses bras ! ce n'est qu'un stratagème !

Vénusia 03/07/2014 01:44

peut être avez vous raison cher ami, c'est une façon courtoise de voir la chose(rires)

Jeanne Fadosi 30/06/2014 21:55

dur dur l'abandon et la solitude des chaises après un été de frénésie ...
merci et bises

Vénusia 03/07/2014 01:40

et oui c'est dur mais elles reprendront du service après un temps de repos(rires)
bises

Josette 30/06/2014 16:50

Coucou Vénusia
que voilà des chaises accueillante pour me poser un moment je ne vais pas les laisser vide j'arrive en bonne compagnie elles ne souffriront plus de solitude !

Vénusia 03/07/2014 01:37

hello Josette, comme c'est gentil de leur tenir compagnie
bonne journée bises

Henri de Margaux 30/06/2014 15:52

Bonjour Vénusia,

Pauvres chaises ! Comme elles sont malheureuses. Elles ont l'impression d'avoir beaucoup servi . Elle aimeraient un peu de reconnaissance.
Bises bien amicales.

Henri.

Vénusia 03/07/2014 01:36

Bonsoir Henri ravie de votre visite je suis gâtée
amicales bises

dimdamdom59 30/06/2014 14:37

Peut-être qu'un jour elles trouveront bonheur comme chaise percée hihi!!!
Je profitais de la sieste de ma petite fille pour venir vous lire et publier vos liens mais voilà que mon mari a fait du bruit et l'a réveillée grrr!!!
je te souhaite une douce journée et à très bientôt!!!
Bises amirales.
Dômi.

Jean-Claude 04/07/2014 09:25

Ô combien sage et douée de raison est Vénusia !
Et merci pour ses encouragements au dictionnaire qui fera date.

Friedrich Nietszche

(Philosophe allemand qui passait par là, en quête d'un impossible soutien à certaine équipe de sa nation se prétendant compétente au ballon rond...)

Vénusia 03/07/2014 01:35

ha le coquin de mari voyez vous ça (rires)
chaise percée? pourquoi pas.
douce nuit

Henri de Margaux 30/06/2014 10:49

Bonjour Vénusia,

Pauvres chaises ! Comme elles sont fatiguées et maltraitées. Le défi me parait parfaitement relevé. Bises bien amicales.

Henri.

Vénusia 03/07/2014 10:20

je dirais que dans l'absolu c'est impossible l'homme t la femme sont faits pour se compléter mais il faut admettre que certaines femmes ont les facultés nécessaires pour faire des ""choses"" d'homme et vis et versa.
laissons donc à chacun la liberté de choisir sa vie et son destin sera ce qu'il doit être
n'imposons pas aux autres nos idées, je suis pour la liberté ainsi parlait vénusia (rires)
bises et continue ton dico, super.

Jean-Claude 03/07/2014 09:35

Très tendance actuellement de vouloir à tout prix amener la femme à la condition, au mental et aux défauts de l'homme... je serais étonné que la femme trouve le bonheur en ressemblant à l'homme... je crains pour l'avenir (que je ne verrai heureusement pas).
Bises, JC

Vénusia 03/07/2014 01:34

merci Henri elles sont bien fatiguées en effet elles ont bien rempli leur office
bises amicales

Jean-Claude 30/06/2014 10:35

Tristes et froides de l'assise sont les chaises désœuvrées..
Rappelons à Agatha que, comme les éléphants, certaines femmes craignent les souris, même de nos jours... "progrès", "égalité" des sexes et "parité" semble-t-il ne font rien à l'affaire. C'est la simple vérité contre laquelle il est aussi vain que ridicule de s'insurger.

Jean-Claude

Vénusia 03/07/2014 01:31

suis pas d'accord m'enfin, il est des hommes qui ont peur des souris mais qui ne l'avoueraient jamais pour un empire.
je ne crains pas les souris, mais une araignée me révulse , je n'en ai pas peur mais beurk avec toutes ses pattes .
bises

jill bill 30/06/2014 09:06

Bonjour Vénusia.... Ah elles sont à plaindre et les Croqueurs le font si bien ce jour... eh eh j'imagine la tête de l'homme a qui elle a répondu cela.... lol ! Merciiiiiiiiiiii ! Bises

Vénusia 03/07/2014 01:29

coucou jill
je la vois aussi et elle devait être éberluée mdr bises

Présentation

  • : au clair de terre
  • au clair de terre
  • : poésies classiques, néo classiques, et libres
  • Contact

  • Vénusia
  • curieuse de tout.
j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume.
un moment fugitif, et ma muse me taquine.
Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre
  • curieuse de tout. j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume. un moment fugitif, et ma muse me taquine. Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre

Recherche