Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 01:39

Fière et sombre impasse

Loin des tourments de la guerre

On entendait le son du banjo

Résonner contre tes murs.

Idéale demeure pour l'artiste

Monsieur Brassens y écrivit

Onze peut être douze textes

Noyés de poésie populaire

Dénonçant la bêtise humaine.

 

 

 

 

Florimond(pour la cour de récré de JB)Florimond(pour la cour de récré de JB)

commentaires

J
alors là bravo ! une impasse qui a accueilli un grand cœur et un grand compositeur-interprète !<br /> belle soirée
Répondre
E
Mille bravo! Très réussi! Superbe idée!
Répondre
V
le net grrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
V
merci merci<br /> j'aime fouiller un peu le ente et y apprendre des choses<br /> bonne soirée
F
et on ne peut oublier cet artiste
Répondre
J
Honnêtement, à lire pour info surtout, c'est pas un chef d'œuvre. (Collection Folio à pas cher) :<br /> J'ai vu Brassens sur scène du temps où j'habitais Albi, j'en garde un souvenir inoubliable.<br /> Bises, JC
V
bonsoir Flipperine<br /> qui ne fredonne jamais un air de lui?<br /> bonne soirée
J
Brassens raconte cette période de sa vie dans un petit livre, &quot;La tour des miracles&quot;, d'un intérêt modeste mais à lire pour en savoir plus sur sa vie...il était plus doué pour écrire des chansons.<br /> Bises, JC
Répondre
V
pardon je pensais avoir répondu<br /> je ne connais pas ce livre ce qui me semble ien dommage<br /> bises
J
Bravo pour la recherche et l'acrostiche , je ne savais pas que Brassens et Florimond avait un lien commun .<br /> Bon week <br /> Bisous
Répondre
V
ha ravie de t'apprendre quelque chose<br /> impasse florimond pour être honnête ;-))<br /> bisous
D
Bonsoir Vénusia!!!<br /> Vraiment désolée d'arriver si tard, mais vois-tu des imprévus douloureux de la vie de tous les jours m'ont empêchée de faire comme je voulais !!! <br /> Ah c'est drôle j'ai utilisé Brassens dans ma participation sans savoir pour cette pancarte ;)<br /> Et bien voilà encore une fois j'irai me coucher moins bête!!!!<br /> Je passe directement sur ta poésie du jeudi.<br /> Bisous<br /> Domi.
Répondre
V
merci amiral et à plus tard<br /> bises et bonne soirée
M
alors là merci ! je ne m'en souvenais pas !<br /> mise en avant très originale de ce prénom !
Répondre
V
merci ravie de remuer ainsi les méninges de mes lecteurs <br /> bonne soirée :-))
L
je découvre une nouvelle facette de Florimond !!<br /> super ta participation et tes recherches-<br /> amitiés- à mercredi prochain-
Répondre
V
merci lady Marianne j'aime sortir un peu des sentiers battus et mes recherches m'apprennent parfois de biens belles choses <br /> bonne soirée à bientôt
J
Bonjour chère Vénusia …. Ah quel honneur pour Brassens de lui avoir écrit un si gentil et beau poème … il en aurait été ravi de le lire ; c’était, comme on dit, un homme de bien, un poète qui savait ce que le mot amitié contenait de valeur ! Je crois que c’est dans cette humble demeure, rue Florimond, qu’il a vécu la plus belle période de sa vie … en présence de la Jeanne, de son mari, et en compagnie de ses chats et autres animaux qu’il adorait. Pour moi ce fût le plus grand poète du 20ième siécle.<br /> Bises …
Répondre
V
je suis d'accord là dessus en plus l'amitié n'était pas un vain mot comme souvent aujourd'hui. il était humain et poète ce qui ne gâche rien<br /> bises
M
J'aime Brassens. Je l'ai vu sur scène un bon souvenir et dire que cette impasse est toute proche du domicile de ma fille et que je n'y suis jamais allée, je te remercie de me rappeler cela grace à ton bel acrostiche de la cour de récré de Jill Bill
Répondre
V
coucou tu vois que mes &quot;bêtises&quot;&quot; sont parfois utiles j'en suis ravie<br /> vas voir cette impasse elle le mérite.<br /> bonne journée :-))
M
Ah ! Brassens! Ce que nous apprécions ce chanteur et poète mon mari et moi!<br /> Un bel acrostiche<br /> Bises<br /> ;)
Répondre
V
je l'apprécie aussi beaucoup il avait un truc qui manque à beaucoup.<br /> <br /> bises
J
Bonjour élève Vénusia, oui je m'en souviens l'avoir vu un jour à la télé... une ruelle, une bicoque et Brassens qui se lavait à la bassine... pas bien riche l'homme et sa famille mais dans sa guitare tant et tant d'autres richesses, sois le bienvenu Florimond à la cour de récré, merci à toi, bises de m'dame JB
Répondre
V
merci maitresse je l'ai vu aussi sur le net source de pas mal de choses quand on sait chercher<br /> bises et bonne journée

Présentation

  • : au clair de terre
  • : poésies classiques, néo classiques, et libres
  • Contact

  • Vénusia
  • curieuse de tout.
j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume.
un moment fugitif, et ma muse me taquine.
Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre
  • curieuse de tout. j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume. un moment fugitif, et ma muse me taquine. Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre

Recherche