Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 17:16

au petit matinJe m’en irai dans le petit matin.

J’ai trop longtemps galvaudé l’existence
Laissant mon cœur devenir incertain.
Depuis je suis la femme sans destin,
Face à mes pairs, parais sans consistance .
Entre tes mains je vis comme un pantin
En mouvement  selon ton appétence.

Je m’en irai dans le petit matin.

Sans un regret j’abandonne la stance
Inachevée, écrit d’un philistin,
Au  manuscrit enluminé d’étain.
Sans passion, j’ai rendu ma sentence
Partir au loin, oublier ta présence
Danser ailleurs ce tango argentin
Dans d’autres bras, pour une vie intense.

 

 

12 Novembre 2010

Published by Vénusia - dans mes poésies
commenter cet article

commentaires

Baby la malice 18/11/2010 06:46



Suivre son chemin, pas facile !


Attendre demain, bien difficile...



Vénusia 18/11/2010 09:08



Bonjour Baby.


C'est on ne sait plus vrai, une éternelle remise en question.


bonne journée



guss 16/11/2010 08:42



une autre porte qui s'ouvre


une autre vie commence


une aube se découvre


qui fait la différence......



Vénusia 16/11/2010 10:10



Bonjour Guss.


c'est tout à fait ça.


bonne journée



Reinette 16/11/2010 07:12



quelquefois il faut savoir mettre un terme à la vie terne pour retrouver la joie de vivre


pas simple j'en conviens.


bisous et bonne journée



Vénusia 16/11/2010 10:09



Bonjour Reinette.


pas toujours facile de fermer la porte mais parfois vital.


Bonne journée et bisous



stellamaris 16/11/2010 00:05



Un poème triste et beau ...


Bises !



Vénusia 16/11/2010 10:08



Bonjour stellamaris,


merci bises.



tilk 15/11/2010 23:15



oui..suivre son destin...


c'était dans le rouge...


aller vers ce qui insiste...la vie


besos


tilk



Vénusia 16/11/2010 10:07



Bonjour Tilk.


Tu as raison aller vers la vie, laisser la morosité derrière soi, aller de l'avant.


Bonne journée, besos.



gourmandine 15/11/2010 22:34



hellooooo


ce petit matin alors que la brume est encore épaisse t'accueillera dans ses bras pour t'emmener vers un monde que tu as choisi, plus intense et aux couleurs plus chatoyantes


très belle poésie


bisouillesssssssssss pour toi



Vénusia 16/11/2010 10:05



Bonjour miss Gourmandine ravie de ta visite.


Je suis toujours en quête d'une chose, à laquelle je n'accéderais peut être jamais, mais la vie est faite de quête et de recherche.


Merci et big bisous.



fransua 15/11/2010 19:35



Voilà un départ qui présage une renaissance, des vers comme tpujours d'une métrique parfaite avec de belles images


Bises



Vénusia 16/11/2010 11:49



bonjour Fransua.


la forme n'est rien sans le contenu.


 


bonne journée bises



Mamylilou 15/11/2010 19:21



Ce dernier ressemble à un autre départ, un autre horizon, en solitaire , après le précédent qui donnait la vie : comme une suite , évènements qui se sont succédés, et des années plus tard, un peu
le néant avec lequel on se bat !!


Fort et très bien ressenti ..bonne soirée



Vénusia 16/11/2010 10:03



Bonjour Mamililou.


Le neant, un fléau qui fait un éternel recommencement.


bonne journée



Présentation

  • : au clair de terre
  • au clair de terre
  • : poésies classiques, néo classiques, et libres
  • Contact

  • Vénusia
  • curieuse de tout.
j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume.
un moment fugitif, et ma muse me taquine.
Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre
  • curieuse de tout. j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume. un moment fugitif, et ma muse me taquine. Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre

Recherche