Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 06:00

bonjour tristesse 3

 

Tristesse dans mon cœur, tu pénètres furtive,
Répandant sur ma vie une ombre de douleur.
J’ai pourtant envers toi cette haine instinctive,
Me faisant fuir très loin de ton air enjôleur

Et la mélancolie est ta digne compagne,
Languissante, mon âme aspire au noir oubli.
Mon esprit fort brumeux bat alors la campagne
Au secours appelant, puis s’effondre affaibli.

Mais tu ne gagneras pas, malheureuse engeance !
Je vais lutter très fort contre ton ascendant,
T’oublier, te bannir, ce sera ma vengeance !
Je veux vivre sans toi, ton venin corrodant

Déferlant en mon être, une vague de tendresse
Au ressac glorieux, chassera  ma détresse.

 

 

 

(mes excuses le premier vers de la première strophe a été modifié, mais pas sur la planche , je ne sais le faire que j'ai finalement refaite)

Published by Vénusia - dans mes poésies
commenter cet article

commentaires

Françoise 05/11/2011 18:57



 Bonsoir Vénusia ***


Trés beau ce poème!!! on peut se laisser envahir par ce sournois sentiment, mais pas trop longtemps...un peu ... juste  pour se libérer et repartir le coeur gonfler
d'espoir.


C'est si joliment dit!, merci Vénusia pour ce moment de partage.


Bonne soirée et doux bisous du soir.



Vénusia 06/11/2011 19:01



Bonsoir Françoise


je suis hyper sensible à trop de choses et c'est un sentiment qui vient bien trop souvent à mon gout, mais je le chasse assez vite heureusement


bises du soir



Annie 02/11/2011 09:13


C'est un poème que j'aurais ailé écrire Vénusia en ces jours de tristesse... Encore une forme de sonnet que je ne connais pas, il y a encore tant à apprendre et...tant mieux! Je t'embrasse.


Vénusia 02/11/2011 20:50



Bonsoir Annie


ravie de t'apprendre quelque chose j'ignorais que tu ne connaissais pas cette forme


apprendre, je crois que longtemps on apprend, et c'est comme tu le dis si bien tant mieux


bises du jour



Flormed 02/11/2011 02:25



Salam

♥ Ton sonnet shakespearien (ou  élisabéthain) : ABAB - CDCD -  EFEF - GG est d'une rare beauté. Merci pour le partage.

♠ Le seul moyen de rectifier le poème sur la planche est de refaire celle-ci !

♦Amitiés poétiques



Vénusia 02/11/2011 20:46



Bonsoir Flormed


je te remercie de tes mots et j'ai suivi ton conseil, ce matin


j'avais un plus de temps


Amitiés poétiques


 



tilk 01/11/2011 16:53



oui oui..ne pas ceder et écrire..


besos


tilk



Vénusia 02/11/2011 20:39



Bonsoir Tilk


Ecrire est un moyen de la chasser mais elle résiste la bougresse


bises du soir



Tony Yves 01/11/2011 15:53



Bonjour Vénusia


Il faudrait que je l'affiche près de mon pc ce très beau poèmes et je le lirais à chaque fois que la mélancolie viendrait frapper à la porte de mon imagination, il y ferait j'en suis sur renaitre
des sourires


Bonne journée Vénusia


bises


Tony Yves



Vénusia 02/11/2011 20:39



Bonsoir Tony Yves


je t'en prie je t'offre ces mots pour te voir sourire.


bises du soir



J Pierre 01/11/2011 14:20



Oh !  c’est un très beau poème sur la tristesse, chère
Vénusia…


Khalil Gibran avait écrit que le tristesse est un mur élevé entre
deux jardins...  cette image est une belle expression, et il me semble que ton joli poème marche dans sa trace…


 


Bisous de la toussaint


 


J Pierre


 


 


 


 


 



Vénusia 02/11/2011 20:37



Bonsoir J Pierre


il avait raison mais les murs sont faits pour tomber


bises du soir



jill bill 01/11/2011 12:19



Bonjour Vénusia, ah ben non alors, pas vivre au bras de la tristesse même si parfois elle s'installe avec insistance...  La Toussaint est propice aux souvenirs nostalgiques, une pensée
pour ceux que nous avons connus et aimés ici bas !  Bises de jill merci !



Vénusia 02/11/2011 20:36



Bonsoir Jill


Souvent son bras elle prête, la coquine mais aussi entraine dans le repaire de la mélancolie.


la chasser est le meilleur


bises du soir


 



Jeanne fadosi 01/11/2011 12:17



Ne pas se laisser contaminer par elle. J'aime cette façon de le dire !



Vénusia 02/11/2011 20:32



Bonsoir Jeanne


c'est là, le plus difficile ne pas se laisser envahir


merci


bises du soir



stellamaris 01/11/2011 12:12



Bonjour Vénusia, un magnifique sonnet, tant sur la forme que sur le fond !


(La césure du vers 1 est mal placée)


 


Bises !



Vénusia 02/11/2011 20:28



Bonsoir Stellamaris


merci


 corrigé


bises du soir



Elo 01/11/2011 11:24



C'est beau mais pourquoi faire la guerre à la tristesse? Sans elle pas de joie... Il faut juste ne pas la laisser envahir et lui donner sa juste place dans l'équilibre des émotions. Bisous



Vénusia 02/11/2011 20:19



Bonsoir Elo


justement il faut être vigilant pour le stopper avant qu'elle n'envahisse complètement l'esprit.


bises du jour



Martine 01/11/2011 09:11



Bonjour vénusia,


 


tritesse et mélancolie , ces deux soeurs se promènent main dans lamain sous le gris du ciel. Voilà novemnre qui s'approche.


Tu as raison. Luttons pour les chasser à coup de tendresse et ... d'un petit grog?


Bisous sagittaire de bone journée


Martine



Vénusia 02/11/2011 20:12



Bonsoir Martine


le grog ? pas pour moi, je ne bois pas, la tendresse? plus dans mes cordes


elle me tanne en ce moment la tristesse, le temps? la saison? je ne sais pas mais je lutte


bises sagittaire du soir



Maria-Domicile 01/11/2011 08:50



Bonjour Vénusia,


Bien j'ignore ce qu'est un sonnet sheaksperien mais tu sembles bien le maîtriser bises l'amie.



Vénusia 02/11/2011 20:15



Bonjour Maria


je pensais que tu connaissais, mais si tu le découvre j'en suis ravie


bises du soir



Présentation

  • : au clair de terre
  • au clair de terre
  • : poésies classiques, néo classiques, et libres
  • Contact

  • Vénusia
  • curieuse de tout.
j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume.
un moment fugitif, et ma muse me taquine.
Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre
  • curieuse de tout. j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume. un moment fugitif, et ma muse me taquine. Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre

Recherche