Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 06:00

l'âtre vide

 

Il est assis devant l’âtre qui meurt
Ses yeux se sont clos sur sa solitude

Il est assis devant l’âtre qui meurt
Il écoute le bois et sa clameur
La flamme causant son inquiétude
  Se conduisant  tel un vil écumeur,
À l’assaut d’un cargo ! Mais la rumeur
L’avertit alors ! Malgré l’amplitude
De sa hargne le feu fut platitude
Il eut beau jouer, faire le charmeur
Encagé fut mis par la lassitude
D’un homme seul, redevenu chômeur
Ses yeux se sont clos sur sa solitude

 

 

Published by Vénusia - dans mes poésies
commenter cet article

commentaires

J Pierre 09/01/2012 20:49


Hélas notre siècle connait un fléau qui assombrit
la vie de tellement de personnes et fait germer dans les foyers beaucoup de désespoir…


 


Bises


 


J Pierre

Vénusia 12/01/2012 08:25



Bonjour J Pierre


ho que oui, ce fléau pousse souvent les gens à des extrèmes et c'est bien dommage


bises endormies



jill bill 09/01/2012 09:48


Bonjour Vénusia, se retrouver sans travail dans les mains... pas drôle la vie !  Et c'est le cas de bon nombre, restaus du coeur et autres associations eux travaillent à plein temps...
le monde est mal fait... pour les p'tits !  Bises de jill

Vénusia 12/01/2012 08:19



Bonjour Jill


c'est un mal qui est trop d'actualité et en plus souvent la solitude


bises



stellamaris 09/01/2012 08:28


Une métaphore superbe ...


Il se serait bien meilleur d'avoir le même temps aux vers 3 et 4 du onzain. Que dirais-tu d'enlever le "Et" pour commencer le vers 4 par "Se conduisant" ? (en terminant le vers précédent par une
virgule).


 


Bises !

Vénusia 09/01/2012 08:38



Bonjour Stellamaris


pourquoi pas! mais je ne suis pas poètesse, alors je te remercie pour ta remarque.


bises



Martine 09/01/2012 07:38


Bonjour Vénusia,


Beaucoup d'yeux doivent suivre ce triste exemple malheureusement. Quelle époque!


Bisous sagittaire


Martine

Vénusia 09/01/2012 08:34



Bonjour Martine


oui hélas, c'est de plus en plus fréquent.


bises sagittaire



Présentation

  • : au clair de terre
  • au clair de terre
  • : poésies classiques, néo classiques, et libres
  • Contact

  • Vénusia
  • curieuse de tout.
j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume.
un moment fugitif, et ma muse me taquine.
Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre
  • curieuse de tout. j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume. un moment fugitif, et ma muse me taquine. Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre

Recherche