Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 07:10

Copie de 13345062101titreLe jour d’après, hagard il est tombé
Sur les genoux, le visage courbé
Vers le sol noir, il hurlait sa colère
Face à ces morts, gisant dans le cratère
D’un obus fou, sous le ciel plombé.

 Avec tristesse il les a enjambés,
Retrouvant là, un ami embourbé
Le regard creux, privé de lumière.
Le jour d’après.

Sous le soleil il marchait, absorbé
Par sa douleur, gravement  perturbé
Ivre de bruits ! Une froideur amère
Lui tord le ventre et sous sa paupière
Roulent ses pleurs !  De haine il est nimbé.
Le jour d’après.

Published by Vénusia - dans mes poésies
commenter cet article

commentaires

jill bill 12/08/2011 08:43



Bonjour Vénusia l'homme est guerrier et conquérant dans l'âme... Alors oui cela a un prix, le sang des autres !  Belle vérité que ton rondeau...  Bizzz jill



Vénusia 15/08/2011 14:53



Bonjour Jill


le sang des autres est si facile à faire couler,que ça en devient immonde, mais quand il s'agit de son propre sang , là c'est autre chose


bises et bonne journée



tilk 12/08/2011 00:53



très beau poème...


tu sais malheureusement rien ne change


a bas toutes les guerres et toutes les armées


besos


tilk



Vénusia 15/08/2011 14:49



Bonjour Tilk


tu sais je rêve souvent, d'une terre sans guerre, où chacun mange à sa faim, tous les jours, mais hélas, au réveil, rien n'est semblable à ce rêve.


bises et bonne journée



Martine 11/08/2011 11:32



Bonjour Vénusia,


Une re-lecture qui m'émeut toujours autant. L'hier et encore celui d'aujourd'hui, malheureusement. Quand les hommes apprendront-ils la sagesse!


 


Bisous sagittaire au soleil cuisant du matin


Martine



Vénusia 15/08/2011 14:44



Bonjour martine


c'est un texte du début de ce blog et passé inaperçu, je l'ai remonté.


je pense que jamais les hommes n'apprendont la sagesse hélas.


bises sagittaire sous un ciel lourd



caramba 11/08/2011 09:41



Tous ceux qui en sont revenus,marqués à jamais dans le corps et l'âme.


Poésie courte et forte qui résume si bien l'irrationnel des humains, bravo vénusia



Vénusia 15/08/2011 14:42



Bonjour caramba


merci de tes mots


bises et bonne journée



stellamaris 11/08/2011 08:16



J'ai retrouvé des accents de Villon dans cette tragique évocation de la guerre ... Bises, Vénusia !



Vénusia 15/08/2011 14:39



Bonjour stellamaris


merci du compliment il me fait plaisir


bises et bonne journée



Pierre 11/07/2010 08:46


Une génération sacrifiée par la bêtise et la soif de pouvoir des hommes.
Que de malheur, qui aurait pu être évité !
Ton poème est très parlant, très réussi également.

Pierre


Vénusia 13/07/2010 05:58



J'aime écrire, ce que, moi, j'appelle des textes "vérité"


Ils ne sont pas toujours très bien écrits, ni trés pleins de choses, mais ils sont la vie et plus souvent.


C'est vrai que la soif de pouvoir des hommes est le pire fléau qui puisse existe, avec la bêtise et la méchanceté.


merci de ta visite, je suis toujours heureuse de ta venue sous mes lignes.



Martine 08/07/2010 18:08


Quel magnifique poème! Il me fait penser à mon grand-père, rescapé, très mal en point, des tranchées de Verdun et à mon père, héros de la résistance.. pauvre humanité!
Ton illustration est excellente elle aussi.
Merci Vénusia
Bisous sagittaire!
Martine


Vénusia 09/07/2010 09:56



Il peut paraitre dur et triste mais il est texte de réalité.


La poèsie n'est pas faite que des bisounours ou de fleurs des champs, elle est aussi le temoin d'uen époque.


je suis ravie que tu ai aimé, ce texte, crois moi.


Bisous sagittaire



Présentation

  • : au clair de terre
  • au clair de terre
  • : poésies classiques, néo classiques, et libres
  • Contact

  • Vénusia
  • curieuse de tout.
j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume.
un moment fugitif, et ma muse me taquine.
Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre
  • curieuse de tout. j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume. un moment fugitif, et ma muse me taquine. Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre

Recherche