Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 11:41

Copie de 2151723439 small 1



Les yeux nacrés de pleurs, dans mes paumes, ma vie,
J’avance pas à pas, mon cœur est lacéré
Couvert de plaies carmin, mon souffle déchiré,
Ralentit , requiem d’une âme inassouvie.


Aux portes des limbes, mains tendues tu es là,
Et une voix cristal, musique séraphique,
Se love à nos corps nus, soupir de l’au-delà,
Je brûle de désir, ma peur vole en éclat.
O ! du chagrin passé, je me veux amnésique.


3Février2010


Correction en classique
Les yeux nacrés de pleurs, dans mes paumes, ma vie,
J’avance pas à pas, mon cœur est lacéré
Couvert  encor de bleus, mon souffle déchiré,
Ralentit, requiem d’une âme inassouvie.


Aux portes de l‘Eden, main tendue es-tu là?
Puis une voix cristal, musique séraphique,
Se love à nos corps nus, soupir de l’au-delà,
Je brûle de désir, ma peur vole en éclat.
O ! du chagrin passé, je me veux amnésique.

Published by Vénusia - dans mes poésies
commenter cet article

commentaires

stellamaris 23/09/2010 21:43


Ta reprise est parfaitement réussie; j'aime beaucoup ! Bises.


Vénusia 24/09/2010 17:26



ravie de te lire!


merci de tes conseils avisés.


bises



Stellamaris 22/09/2010 21:32


Bonsoir Vénusia, voici donc le détail :

Les yeux nacrés de pleurs, dans mes paumes, ma vie,
J’avance pas à pas, mon cœur est lacéré
Couvert de plaies carmin, mon souffle déchiré,..............Le mot "plaies" ne peut être placé en corps de vers car le e muet ne peut être élidé
Ralentit , requiem d’une âme inassouvie.


Aux portes des limbes, mains tendues tu es là,.......La césure tombe sur un e muet ; le mot "tendues" ne peut être placé en corps de vers puisque le e muet ne peut être élidé. Hiatus tu_es
Et une voix cristal, musique séraphique,......hiatus Et_une
Se love à nos corps nus, soupir de l’au-delà,
Je brûle de désir, ma peur vole en éclat.
O ! du chagrin passé, je me veux amnésique.

Bises !


Vénusia 22/09/2010 21:37



ben j'ai du boulot alors


je vais le reprendre mais pas là ce soir.


merci de ton avis et conseil


bises


 


bon je l'ai fait quand même, voilà ce que je propose.


 


Les yeux nacrés de pleurs, dans mes paumes, ma vie,
J’avance pas à pas, mon cœur est lacéré
Couvert  encor de bleus, mon souffle déchiré,
Ralentit , requiem d’une âme inassouvie.


Aux portes de l‘Eden, main tendue es-tu là?
Puis une voix cristal, musique séraphique,
Se love à nos corps nus, soupir de l’au-delà,
Je brûle de désir, ma peur vole en éclat.
O ! du chagrin passé, je me veux amnésique.



je ne sais pas faire mieux


bises



Stellamaris 22/09/2010 21:20


Bonjour Vénusia

Un poème superbe, mais pas vraiment classique ...

Veux-tu le détail ?

Bises !


Vénusia 22/09/2010 21:23



je m'en doutes bien, je veux bien le détail, c'est avec des conseils et de remarques que nous avançons.


 


je t'écoute.



Présentation

  • : au clair de terre
  • au clair de terre
  • : poésies classiques, néo classiques, et libres
  • Contact

  • Vénusia
  • curieuse de tout.
j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume.
un moment fugitif, et ma muse me taquine.
Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre
  • curieuse de tout. j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume. un moment fugitif, et ma muse me taquine. Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre

Recherche