Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 00:11

Po

F4-31_v1.jpgPour mon anniversaire j'ai reçu ce joli texte qui m'a beaucoup touchée, merci Martine (le 17 decembre)

Published by Vénusia - dans poèmes des amis
commenter cet article
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 07:00

le temps des regrets

 

 

Le temps des regrets

Souviens-toi, nous marchions

En silence sur l’herbe menue,

Vert pré, nous chantions

Le cœur gai et l’âme nue

Tout était beau, tout était rêve,

Aucun bruit sous nos pas.

Nous sourions sans trêve

A ces regards d’autrefois

Souviens-t-en de nos silences

Aux portes des sourires fanés,

Tu fus ma joie, je fus violences

Furtives de mon passé.

Que de regrets, que de chagrin

Le temps a fui, mon cœur est froid

Pourrais-je encore te donner la main

Comme jadis je le fis pour toi ?

JP 14/02/2011

 

 

 

 

un texte de mon ami Clovis 67

Published by Vénusia - dans poèmes des amis
commenter cet article
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 09:30

anniv chantal

 

(merci Martine allez voir son blog et ses tableaux, vous ne serez pas déçu  link)

Published by Vénusia - dans poèmes des amis
commenter cet article
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 06:00

Au dernier jourCopie de roxane30
Tu lui diras ces mots
Qu’on ne dit qu’une seule fois,
Quand on parle au sable,
Quand la nuit grignote
Le soleil devant la porte.
Tu lui diras que tu l’aimais
D’une profonde chaleur
Sur cette terre
Aux soirs de noël,
Devant la solitude,
Devant les étoiles.
Tu lui diras
Que les larmes
Qui tombent sur toi
Sont remplies de tristesse,
Sont remplis d’amour,
Sont remplis de souffrance.
Tu lui diras que son regard
Etait, lui aussi
Rempli d’amour,
Rempli de fidélité.

Tu lui diras :
Ton soleil est éteint.
Tu as été ma lumière,
Tu as été ma joie.


(Pierre dit Clovis67)

Published by Vénusia - dans poèmes des amis
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 06:00

le passé2



 Va, poursuis ton chemin,
Le ruisseau suit son cours
Vers mille lendemains
De jardins sans contours.

 Les  mots effarouchés
De nos rêves infinis
Ont porté  nos secrets
Sur l’aile de la nuit.
 
Rappelle-toi, cet air
Léger que tu chantais,
Métamorphoses d’hier
De ces tendres pensées

Je portais mon regard 
Vers le ciel étoilé,
Voyage au hasard
De l’amour partagé…
 
Le silence a fleuri
Nos soupirs du passé.
O douceur infinie !
Mon cœur a su t’aimer.

 Alors, quand la bougie
Aura éteint son feu
Rappelle-toi nos vies,
Nous étions si heureux…

 

 

(texte de Clovis 67)

Published by Vénusia - dans poèmes des amis
commenter cet article
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 06:00

51089139

 

 

Pour un sourire à tes yeux
Je donnerais ma vie
Celle qui n’a fleuri
Que dans mes rêves bleus
J’ai trop voyagé ici bas
Le vent fut trop froid
J’aimerais qu’il se couche
Et apaise mes tourments
Mes douleurs et mes peines
Qui crient dans ce temps
Que je ne supporte plus
Qu’à travers ma solitude.
Je panse mes plaies
Par la poésie et le silence
Qui font vibrer mes paroles
Cachées dans un corps
Haï qu’on rejette
Aux souvenirs d’enfance
Maudits par le regard
Des autres, violence née
Par le manque d’amour,
Haine d’un père absent
Autour de l’indifférence ….
Mais écoute-moi,
Je n’ai existé….
Que pour toi
Ne dis rien ! Je suis fatigué
De traîner ce corps
J’aimerais me reposer,
J’aimerais partir, encore
Emmener mes souvenirs

Si tu pouvais sourire.

Ce texte est la propriété de clovis67 Tous droits réservés ©

l'auteur a voulu expliqué son texte je vous donne ces mots

 

Il m’arrive parfois de regarder sur ma vie passée et d’en ressentir beaucoup de regrets pour n’avoir pas su exprimer tout mon amour et tout ce que je dois à celle vit à mes côtés. Je sais que chaque femme attend des paroles d’amour de la bouche de celui qu’elle aime, mais il m’arrive trop souvent de garder le silence et ne me rends compte que lorsque le sourire manque à ses lèvres… alors je le regrette…

Published by Vénusia - dans poèmes des amis
commenter cet article
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 07:19

osmose

 

 

Osmose...


A la nuit j’ai volé
Cette sérénité
Nimbée de nostalgie
Lorsque s’endort la vie.

La lune nonchalante
Statique et reposante
A posé sa langueur
Sur le bord de mon cœur.

Du soleil en fusion
Je suis feu et passion
Dévorant de mes flammes
Les envies de mon âme.

J’ai l’humeur arc en ciel
De pluie ou de soleil
Si je suis en amour
Ou si j’ai le cœur lourd.

Du vent j’ai la douceur
Mais aussi la fureur
Soufflant sur mes pensées
Ce goût de liberté.

Je suis l’enfant d’Avril
Se découvrant d’un fil
Pour tisser un cocon
A la neuve saison.




Alphonse BLAISE.

 

Texte et photo protégés par Copyright

n° 00042597
Published by Vénusia - dans poèmes des amis
commenter cet article
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 07:00

ecumemai

 

Sur les vagues d'écume
Dans un manteau de brume
La lune au firmament
Flotte nonchalamment.


Elle est auréolée
D'une pâle clarté
Qui pose sa douceur
Sur l'aura de mon cœur.


La rosée de la nuit
Se diffuse sans bruit,
Le parfum de la rose
Devient apothéose.


La Vénus de pierre
S'habille de lumière
Un souffle de magie
Et l'ombre devient vie.


Le vol d'un papillon,
Des pas sur le gazon,
Un pétale est tombé,
Un elfe l'a frôlé.


Le Mai joli frissonne…
Mon âme s'abandonne
En se laissant mourir
Au baiser du Zéphyr




Alphonse BLAISE.

 

 

 

 

* Photo personnelle.


Ce texte est la propriété de Alphonse BLAISE. Tous droits réservés ©
Texte et photo protégés par Copyright

n° 00042597

Published by Vénusia - dans poèmes des amis
commenter cet article
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 06:00
Aujourd'hui j'ouvre une nouvelle catégorie, les merveilles des autres
je commence avec un texte d'Alphonse Blaise, qui m'a permis amicalement de publier son texte ici
merci à toi Alex

lutinpoesie
Un pt’it lutin de poésie
Désarticulé et sans vie
Gisait sur le bord du chemin
Juste les restes d’un pantin.

Ses fines ailes arrachées
Rageusement éparpillées
Par un violent vent de folie
Qui mit son corps à l’agonie.

Parce qu’à l’aube d’un beau jour
La haine a remplacé l’amour…
On ne le verra plus voler
Au cœur des bois ou dans les près,
Chantant les fleurs et les oiseaux,
Les fées et les élémentaux,
Lové dans la lune croissant,
Volant les étoiles en passant
Ou dansant sur un arc en ciel
Entre la pluie et le soleil.


De ce monde désenchanté
Il était lumière dorée,
Alors le ciel en sa clémence
Lui redonna une autre chance.

Un ange qui passait par là
Tendrement le pris dans ses bras
Et le posa contre son cœur
Lui insufflant de sa chaleur.

Petit lutin tout réparé
Sourit au bonheur retrouvé,
Dans la magie de son aura
Scintillait sa Bella Pluma.



Alphonse BLAISE.


* Photo personnelle.

Texte et photo protégés par Copyright

n° 00042597

 


Ce texte est la propriété de Alphonse BLAISE. Tous droits réservés
©
Visitez La Passion des Poèmes - http://www.lapassiondespoemes.com

le texte est visible à la même adresse

Published by Vénusia - dans poèmes des amis
commenter cet article

Présentation

  • : au clair de terre
  • au clair de terre
  • : poésies classiques, néo classiques, et libres
  • Contact

  • Vénusia
  • curieuse de tout.
j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume.
un moment fugitif, et ma muse me taquine.
Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre
  • curieuse de tout. j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume. un moment fugitif, et ma muse me taquine. Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre

Recherche