Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 00:15

Face à la mer, il rêve, se souvient.
Sur un banc de bois vermoulu
Il s’est assis, face à sa mouvance
Regardant sans les voir, les rouleaux
Que l’eau apporte à ses pieds

 

Il respire les embruns salés,
Comme le parfum d’une femme
Enivrant, doux et capiteux
Il la revoit encore , si belle

 

Elle est partie une nuit sans lune
Mais lui ne peut l’oublier,
Il l‘attend depuis  jour après jour
Croyant la voir venir vers lui.

Face à la mer(pour les croqueurs de mots)

commentaires

Martine. 22/07/2014 06:32

J'aime beaucoup ce poème. Bravo

Vénusia 24/07/2014 11:17

bonjour Martine
ravie que tu l'aime, un peu tristounet mais ...
bises

enriqueta 05/07/2014 09:06

Un superbe poème (un de plus), que tu es douée!!! Bravisimo!

Vénusia 07/07/2014 07:41

bonjour
merci d'apprécier ce texte qui pourtant n'est pas super.
à bientôt.

Henri de Margaux 03/07/2014 12:23

Bonjour Vénusia,

Un magnifique poème pour ce jeudi en poésie. Il rêve sur son banc et" l'espoir fait vivre"
Bises bien amicales.

Henri.

Vénusia 07/07/2014 07:35

bonjour

ho oui l'espoir est un super moteur pour bien des gens, qui les force les pousse en attendant un lendemain meilleur, plus radieux
bises amicales

Jeanne Fadosi 03/07/2014 11:54

beau poème ... Je crains qu'il n'attende longtemps.
J'ai pensé à une autre attente vaine, celle de elle dans le film de Ozon, Sous le sable
belle fin de semaine

Vénusia 07/07/2014 07:29

bonjour
je ne connais pas du tout ce film,l'attente peut ne pas être vaine heureusement.
bon début de semaine

jill bill 03/07/2014 01:27

Bonsoir Vénusia... Il garde ses illusions mais j'ai bien peur que.... certes le rêve aide à vivre.... Bises, jill

Vénusia 07/07/2014 07:24

bonjour jill
heureusement que le rêve existe et l'espoir aussi!
bonne journée et bises

Présentation

  • : au clair de terre
  • au clair de terre
  • : poésies classiques, néo classiques, et libres
  • Contact

  • Vénusia
  • curieuse de tout.
j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume.
un moment fugitif, et ma muse me taquine.
Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre
  • curieuse de tout. j'ai besoin de ressentir une impression même fugace pour qu'un texte naisse sous ma plume. un moment fugitif, et ma muse me taquine. Ma plume aborde tout sujet gai, heureux, triste parfois macabre

Recherche